Notre positionnement

En accompagnant les IRP dans l’exercice de leurs prérogatives, AEPACT souhaite favoriser le dialogue social dans l’entreprise autour des problématiques à forts enjeux : réorganisations permanentes, évolution des métiers, des contenus du travail et des compétences, perte de repères et d’intérêt au travail face aux poids des processus d’industrialisation et d’uniformisation, des systèmes d’informations et des normes qualité ou de productivité, souffrance et mal être au travail, risques et troubles psychosociaux, trajectoires professionnelles et gestion des âges, intensification du travail, modes de management et d’évaluation des hommes, prévention du harcèlement, etc.

Nous sommes convaincus que :

  • le travail et ses activités doivent s’avérer un facteur de développement de l’individu et de lien social ;
  • la représentation sociale est essentielle pour associer développement des hommes et performance de l’entreprise ;

 

Dans cette optique :

  • les prérogatives et moyens du CHSCT sont à renforcer ;
  • la responsabilité de l’employeur en matière de santé et de sécurité et son obligation de résultat en la matière doivent inciter les directions à s’impliquer davantage dans les instances au-delà du simple respect des obligations légales ;
  • l’ensemble des acteurs sociaux concernés par ces questions doivent innover et faire évoluer les pratiques.